Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vas-Y Cherche !

Les Archives

23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 23:38
Index du dossier :

Partie 1  - La Genèse de Mario
Partie 2  - Mario sur Nintendo Entertainment System
Partie 3  - Mario sur Super NES
Partie 4  - Mario sur Nintendo 64
Partie 5  - Mario sur Game Cube
Partie 6  - Mario sur Game Boy
Partie 7  - Mario sur Game Boy Advance
Partie 8  - Mario sur Nintendo DS
Partie 9  - Mario sur Wii (preview)
Partie 10 - Mario RPG
Partie 11 - Mario et le karting, sa grande passion (© Omar Sharif)
Partie 12 - Mario et le sport
Partie 13 - Autres jeux Mario
Partie 14 - Wario, Luigi, Yoshi et Peach
Partie 15 - Saga Donkey Kong
Partie 16 - Apparitions de Mario dans divers jeux
Partie 17 - Références marionesques
Partie 18 - Conclusion, théorie et index



NINTENDO ENTERTAINMENT SYSTEM


Super Mario Bros (1985)



Le premier jeu de plate-forme à scrolling. Le plombier doit se frayer un chemin à travers 8 mondes semés d'embûches en évitant les pièges et en éliminant les ennemis.
En frappant des blocs, Mario pourra obtenir des pièces (une vie supplémentaire pour 100 pièces), un champignon rouge lui permettant de grandir pour détruire des blocs de pierre et avoir une chance de survit en cas de contact avec l'ennemi, un champignon vert lui octroyant une vie supplémentaire, une fleur magique donnant la possibilité de lancer des boules de feu ou une étoile rendant le plombier invincible durant quelques instants.
Ces items, devenus incontournables dans l'univers de Mario, faisaient pour la première fois leur apparition ici. Certains ennemis viennent directement de Mario Bros.



Mais pourquoi notre moustachu se donne-t-il tant de mal ? Pour sauver la Princesse Toadstool (Peach chez nous) et ses sujets (les toads) des griffes de l'horrible Koopa (Bowser chez nous et bonjour chez vous ahahah) bien sûr !
En effet, le quatrième (et dernier) stage de chaque monde correspond à l'un des palais du dragon-tortue ennemi juré du plombier aboutissant à un affrontement très court (c'est du quitte ou double : soit Mario actionne l'interrupteur afin de faire disparaitre le pont et faire tomber le gros méchant dans la lave, soit il se fait défoncer d'un coup sec... et sans vaseline).



Le jeu est d'une difficulté croissante, et seule une bonne connaissance des niveaux peut permettre à en venir à bout. Pour facilité la tâche aux moins téméraires, Nintendo a placé des Warp Zone tout au long du jeu, permettant de sauter certains mondes.
Les graphismes sont assez pauvres et les décors assez récurrents (plaine, égout, palais, monde sous-marin, ...) mais on oublie vite ces détails quand on se lance dans une partie acharnée.

A noter la possibilité de jouer à deux en alternance, un joueur incarnant Mario et l'autre son frère, Luigi.



Super Mario Bros 2 (1986)



Attention, à ne pas confondre avec le Super Mario 2 sorti aux Etats-Unis et en Europe (que l'on appellera Super Mario Bros 2 USA), cette suite au jeu mythique de Nintendo n'est sortie qu'au Japon sur la Famicom Disk System, une extension de la NES (mais a eu les privilèges de deux rééditions comme nous le verrons plus tard).
Le jeu n'a rien de bien révolutionnaire par rapport à son aîné, si ce n'est des graphismes légèrement améliorés. Les stages se ressemblent, le principe est identique. Cependant, ce qui le démarque et qui lui donne son intérêt est le challenge qu'il propose. En effet, le jeu est d'une difficulté extrême (les premiers niveaux valent bien les derniers du premier épisode). Le jeu est également plus long et, pour ajouter un peu de piment, les Warp Zones pourront parfois faire reculer Mario en l'envoyant dans un monde déjà exploré. Une petite nouveauté niveau items en la présence du champignon violet qui aura le même effet que le contact avec un ennemi.



Il n'est ici plus possible de jouer à deux, par contre, il y a deux modes de jeux : "Mario Game" où l'on incarne Mario et "Luigi Game" où le joueur subit l'incontrôlable frangin (terminer le jeu avec Luigi tient de l'exploit).



Super Mario Bros 2 USA (1988)



Suite au succès du premier opus en dehors des frontières du Japon, Nintendo Of America décide d'adapter à l'univers du plombier un autre jeu de plate-forme de Shigeru Miyamoto, Doki Doki Panic. Ainsi naît le Super Mario Bros 2 tel que nous l'avons connu en Europe. A la base, le jeu d'origine faisait évoluer une famille apparemment issue des Mille et une Nuit. La famille est ici remplacée par quatre personnages de l'univers de Mario rencontrés dans l'épisode précédent :


- Le père, très rapide mais faible en saut, cède sa place à Toad.
- La mère, championne de saut en hauteur, est remplacée par Luigi (!!!).
- La fille, extrêmement lente mais ayant la capacité de voler durant un court laps de temps, correspond bien entendu à la Princesse Toadstool.
- Le courageux fils, quant à lui, a l'insigne honneur d'avoir pour successeur Mario en personne !

Le reste du jeu (histoire, monde, décors, ennemis, items) reste identique à quelques détails prêts.



Mario n'est pas l'unique vedette : en effet, au début de chaque monde, le joueur choisit l'un des quatres personnages ci-dessus. Le choix est déterminant pour facilité l'évolution dans un monde : par exemple, le monde des glaces (monde 4) pourra être traversé plus facilement par la princesse, grâce à ses capacités volatiles qui permettront de mieux contrôler les déplacements (le sol étant extrêmement glissant). Toad, par sa rapidité d'exécution, sera parfait pour les lieux où l'on doit creuser le sol, Luigi pourra prendre des raccourcis grâce à ses sauts. Mario, possédant des capacités moyennes, pourra s'adapter à peu près de partout.



Le jeu est très différent d'un Mario classique : ici pas de bloc à frapper pour obtenir des items, les ennemis ne succombent pas à un simple piétinement et les stages à parcourir ne sont plus linéaires : il est possible de revenir en arrière et certains lieux alternent scrolling horizontal et vertical.

Pour détruire un ennemi, il faudra déterrer des projectiles (navets, poireaux, carapaces, power up, ...) ou bien monter sur son dos, le soulever et le lancer sur un de ses congénères. En effet, le bouton ACTION, servant à courir (comme dans tous les Mario) permet aussi de ramasser, soulever et déterrer, actions à maîtriser impérativement pour espérer terminer le jeu.



Les Warp Zones sont également de la partie. Elles sont accessibles en pénétrant à l'intérieur de certaines jarres dans le monde alternatif. Ce monde est visitable via des potions (lampes magiques dans la version Doki Doki Panic) permettant de faire apparaître une porte s'ouvrant sur un écran identique au lieu où le personnage se trouve mais inversé et plongé dans les ténèbres. Il est possible d'y trouver des champignons permettant de gagner un point de vie supplémentaire (le joueur débute avec deux points de vie) et de déterrer des pièces qui serviront à alimenter la machine à sous en fin de stage pour éventuellement gagner des vies supplémentaires.



Les ennemis, initialement issus de Doki Doki Panic, seront repris, pour certains d'entre eux, dans les futurs épisodes. Ce qui n'est pas le cas des boss (exemple : la souris aux Rayban, le crabe, l'hydre et Wart, le boss final, que l'ont croisera au détour d'un épisode d'une autre série phare de Nintendo : Legend Of Zelda - Link's Awakening).

Un opus indispensable, qui consolidera le succès du plombier et confortera sa position en tant que mascotte.
A noter que c'est à partir de cet épisode que Luigi se démarquera physiquement de son frère via sa taille et sa silhouette svelte.

Doki Doki Panic vs. Super Mario Bros 2 USA



Super Mario Bros 3 (1988)



Dernier épisode de la saga sur la console de salon 8 bit, Super Mario Bros 3, fit à lui seul booster les ventes de cette dernière alors en fin de vie.

Et pour cause ! Le jeu est véritable chef-d'oeuvre. Un retour aux sources pour américains et européens, une véritable évolution pour les joueurs japonais.
On retrouve ici, de nombreux éléments du premier épisode : bloc contenant des items, pièces à récolter, tuyaux, Bowser et sa bande de "koopains" et autres ennemis du premier opus mais également de Super Mario Bros 2 USA.



Une des grandes révolutions concerne une palette conséquente d'items : aux champignons, fleurs et étoiles vient s'ajouter la feuille transformant Mario en raton laveur, ce qui lui permet non seulement de balayer d'un revers de la queue la plupart des ennemis mais aussi de voler ! On trouvera aussi un costume de grenouille facilitant les déplacements sous-marins, un costume d'ours possédant les mêmes propriétés que le raton laveur mais permettant également de changer Mario en statue de pierre durant un court instant, le temps d'éviter une attaque ennemie, la flûte pour se téléporter dans un autre monde (remplaçant les Warp Zones des précédents épisodes), et beaucoup d'autres objets pouvant être gagnés grâce aux mini-jeux de Toad, accumulés, stockés et utilisés avant de débuter un stage.



Autre grande nouveauté, l'instauration d'un système de choix de niveaux d'un monde sous forme de map. Il est donc possible de recommencer un stage déjà terminé (afin de découvrir une sortie secrète par exemple), de sauter certains stages en prenant des raccourcis sur la carte, de provoquer en duel les frères marteaux ou de jouer avec Toad afin de remporter des objets.



Le but étant de sauver le roi de chaque monde d'une malédiction perpétuée par les disciples de Bowser, survolant la carte du monde à bord d'un bateau volant. Bien entendu, Bowser détient également la princesse en otage... on ne change pas les bonnes habitudes...


La suite, c'est sur Super NES !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tobuda 05/06/2007 23:23

Le scénario de Mario 3 n'est PAS le même. La princesse ne se fait capturer qu'à la fin du monde 7. C'est d'ailleurs pour ça que Mario se baladera dans un monde 8. J'en ai marre de la mauvaise foi.

Jack 30/05/2006 17:46

Des champignons verts, violets, des fleurs magiques et des feuilles aux pouvoirs mystérieux ... Ca serait pas un peu une apologie de la drogue tes Mario là ? ;)

Lucyyyyyyy in the skyyyyyyy wiiiiiiiiith diiaaaaaaamooonds !

Le morse des mers 31/05/2006 11:19

Justement, c'est l'objet de ma théorie (chapitre 18), d'autant plus que Mario est aussi accroc aux médocs (voir Dr. Mario)

Thanos 15/05/2006 10:01

Super Mario Bros est mon tout premier jeu console !! Ca enchaine Mario !

flure 14/05/2006 17:32

Je crois bien que j'ai Super Mario Bros, sur une des deux NES qui nagent dans les moutons de poussière sous mon lit. Même qu'il est sur la même cartouche que Duck Hunt. Dommage que mes deux NES ont un faux contact assez gênant, qui rend le jeu peu pratique (il faut juste démonter la console et poser 5 dictionnaires sur la cartouche ...)

Le morse des mers 14/05/2006 22:10

Vu que tu as une DS et qu'elle peut accueillir les jeux GBA, tu peux te procurer les 3 jeux NES sur cartouches Game Boy Advance :- Super Mario Bros 1 est sorti sur GBA dans le collection NES Classics- Super Mario Bros 2 USA est disponible sous le titre Super Mario Advance- Super Mario Bros 3 est disponible sous le titre Super Mario Advance 4.Le premier est un portage brut, quant au 2 autres ce sont les versions Super NES (de la compil' Super Mario All-Stars) qui ont subit une nouvelle fois quelques petites modifications sympathiques :)

Derniers Articles