Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vas-Y Cherche !

Les Archives

30 avril 2006 7 30 /04 /avril /2006 00:12
Index du dossier :

Partie 1  - La Genèse de Mario
Partie 2  - Mario sur Nintendo Entertainment System
Partie 3  - Mario sur Super NES
Partie 4  - Mario sur Nintendo 64
Partie 5  - Mario sur Game Cube
Partie 6  - Mario sur Game Boy
Partie 7  - Mario sur Game Boy Advance
Partie 8  - Mario sur Nintendo DS
Partie 9  - Mario sur Wii (preview)
Partie 10 - Mario RPG
Partie 11 - Mario et le karting, sa grande passion (© Omar Sharif)
Partie 12 - Mario et le sport
Partie 13 - Autres jeux Mario
Partie 14 - Wario, Luigi, Yoshi et Peach
Partie 15 - Saga Donkey Kong
Partie 16 - Apparitions de Mario dans divers jeux
Partie 17 - Références marionesques
Partie 18 - Conclusion, théorie et index



NINTENDO DS




Super Mario 64 DS (2004)



Mario était au rendez-vous pour le lancement de la Nintendo DS ! Toutefois, il s'agit une fois de plus d'un remake, mais la valeur ajoutée est ici énorme !
Tout d'abord, le jeu a totalement été retravaillé pour s'adapter au double écran. D'ailleurs, il s'agit de l'une des rares cartouches de la DS à utiliser toutes les facettes de l'écran tactile.

Commençons tout d'abord par les nouveautés du jeu en lui-même :

Mario ne sera plus seul, il fera désormais équipe avec Luigi, Wario et Yoshi. Ce dernier aura d'ailleurs l'honneur de récupérer seul les premières étoiles, les trois autres ayant été fait prisonniers par Bowser à l'instar de la Princesse Peach et pourront être délivrés au cours du jeu. Une fois le personnage délivré, il est possible de le sélectionner.



A noter que même si une mission nécessite un personnage précis qui n'est pas celui en jeu, ce dernier pourra revêtir, dans certains cas, une casquette (trouvable sur la tête d'un ennemi ou posée au sol quelque part dans le niveau) lui permettant de se métamorphoser en un autre personnage (et donc avoir les mêmes propriétés que ce dernier).
Cela ne fonctionne bien sur que pour les personnages "à casquettes", il n'est pas possible de se métamorphoser en Yoshi.

Bien entendu chacun des personnages à ses caractéristiques propres :

- Yoshi peut avaler les ennemis et les métamorphoser en oeufs (ou alors les recracher) afin d'être utilisable comme projectiles. Le dinosaure peut également se propulser légèrement dans les airs (comme dans Super Mario World 2) et avaler une flamme pour la recracher sur un gros vilains ou sur un glaçon. Cependant, il lui est impossible de briser les briques rouges (et encore moins les noires), ni même de détruire certains ennemis.
- Mario possède les mêmes caractéristiques que sur la version N64, tout comme dans Super Mario Bros 2 USA, c'est le personnage idéal pour toutes actions. Toutefois il ne pourra pas briser les briques noires (seulement les rouges) mais sera le seul à pouvoir faire la course avec Koopa Rapido et à pouvoir atteindre la tour du château, ultime repaire de Bowser.
- Luigi peut sauter très haut et atteindre directement des lieux pour lesquels les autres personnages devront faire un détour, il peut également flotter un très court instant dans les airs (pour ce genre d'exercice, mieux vaut prendre Yoshi cela dit, ou alors se servir du saut arrière) et marcher sur l'eau un très court instant également (pour ma part cette fonction ne m'a jamais été utile). Son saut arrière, lui permet d'atterrir lentement en vrille, et donc de voler un petit moment (très pratique pour atteindre des plates-formes lointaines). Comme son frère, il peut seulement briser les briques rouges.
- Wario ne saute pas très haut et est plutôt lent par rapport aux autres personnages. Cependant, il pourra détruire n'importe quelles sortes de briques (rouges ou noires).



L'interrupteur vert et l'interrupteur bleu à actionner dans la version N64 ne sont plus. Seul l'interrupteur rouge demeure et permet de matérialiser la totalité des blocs invisibles du jeu. Cependant les items contenus (des fleurs ou une plume pour Mario dans certains cas) ont des effets différents sur chacun des personnages (dans la version précédente, les différents effets dépendaient de la couleur des blocs, ceux-ci ayant désormais une couleur unique) :

- Yoshi se changera en cracheur de flammes
- Luigi pourra devenir invisible (pouvoir de la casquette verte sur N64) et passer à travers les miroirs, le grillage, les murs de glaces, les flammes et certains tableaux
- Wario se changera en métal (pouvoir de la casquette bleue sur N64) et pourra marcher au fond de l'eau, deviendra invulnérable au feu, pulvérisera tout ennemi sur son passage et ne subira aucun vent violent.
- Quant à Mario, il aura droit à deux items différents selon les cas (les autres personnages n'ont droit qu'à la fleur) : la plume, qui lui permettra de voler (pouvoir de la casquette rouge sur N64) et la fleur qui le changera en ballon d'hélium et lui permettra de s'élever dans les airs. Ce sont deux compétences de vol : la première sera utile pour récupérer des pièces ou atteindre une plate-forme lointaine en se déplaçant dans les airs horizontalement, de façon rapide et maniable (pour peu que l'on maîtrise le truc), tandis que la deuxième servira surtout à atteindre des lieux en hauteur (le déplacement étant assez lent et peu pratique pour les changements de direction).



Un nouvel item fait également son apparition, enfin pas vraiment nouveau car il est au premier plan de nombreux épisodes de Super Mario mais cruellement absent lors du passage en 3D : le fameux champignon rouge. Ce dernier permet d'obtenir une taille gigantesque rendant le personnage invincible durant un certains laps de temps afin de détruire ennemis et éléments du décor et amasser de nombreuses vies supplémentaires.

Concernant les lieux à visiter, il y a également du nouveau : trois stages au bout desquels une confrontation avec trois nouveaux boss permettra de délivrer Mario, Luigi et Wario, un stage ensoleillé sur une plage paradisiaque, clin d'oeil à Super Mario Sunshine (d'ailleurs le thème musical de ce dernier y est repris) et un stage accessible via le jardin du château. Les 15 mondes, quant à eux, contiennent chacun une étoile supplémentaire à récupérer, de même pour les trois repaires de Bowser, les stages auparavant destinés aux interrupteurs et le niveau au-dessus des cieux. Si on décompte les étoiles contenues dans les nouveaux stages, celle cachée derrière une porte fermée à clé (clé obtenue en attrapant les huit lapins d'argent) ainsi que celle obtenue suite à la quête aux huit pièces rouges du château, on n'obtient pas moins de 30 étoiles supplémentaires ! Ce qui rallonge pour le coup la durée de vie... enfin plus ou moins car d'un autre côté, beaucoup d'éléments ont été rajoutés pour faciliter la vie du joueur : disparition de certains ravins notamment dans la Forteresse de Whomp ou dans l'horloge, nouveaux items comme le ballon d'hélium ou le champignon rouge, présence d'arbres permettant d'atteindre des plates-formes en évitant de faire un grand détour, plates-formes pouvant être atteintes facilement par certains personnages comme Luigi et Yoshi, présence du hibou dans de nombreux niveaux, permettant de survoler le lieu et d'atterrir sur les plates-formes difficiles d'accès, etc.

Une nette amélioration au niveau des graphismes, moins carrés que dans la version N64, les personnages paraissent plus vivants (Bowser en tête, version plus fidèle du Bowser 2D) et les mouvements plus fluides. La gestion de la caméra a également été modifiée, elle n'atteint pas la totale liberté de Super Mario Sunshine mais a le mérite de gommer la plupart des défaut de Super Mario 64.



L'action se déroule sur l'écran supérieur, l'écran tactile proposant le plan des lieux et la position du personnage sur ce plan.

La maniabilité, quant à elle, est assez innovante.
Il existe trois modes :
- La classique croix directionnelle, que je vous déconseille car très peu pratique sur un jeu 3D, et nécessitant d'un bouton supplémentaire pour permettre au personnage de courir (bouton qu'il faudra donc presser en permanence).
- Un mode permettant d'utiliser la croix directionnelle ou l'écran tactile
- Et un mode complètement tactile (pour ma part j'utilise ce dernier).

Le mode tactile pourra être utilisé avec la dragonne (les plus téméraires pourront également essayer le stylet). La pression sur l'écran fera apparaître une petite cible autour du doigt. Pour faire avancer le personnage, le doigt devra donc glisser sur cette cible, le mouvement pris en compte correspondra à la direction imprimée par le doigt sur la cible. Concernant la vitesse de déplacement, celle-ci correspondra au divers zones de la cible : au centre, le personnage sera à l'arrêt, au milieu il marchera et à l'extrémité il courra. Il y a bien sur des déplacements intermédiaires (pas à pas, trot, ...) selon le positionnement du doigt sur les différentes zones de la cible.

Question bonus, le joueur sera servit.
En effet, pas moins de 36 mini-jeux sont déblocables en attrapant les lapins se promenant dans le château et ses alentours. Chaque lapin, possède une clé ouvrant un tiroir de la commode de la salle de jeu (située dans une toute nouvelle salle du château).



Chaque personnage devra trouver et attraper sept lapins, de couleurs différentes : jaune pour Yoshi, rose pour Mario, vert pour Luigi et rouge pour Wario.
Il y a donc en tout 28 lapins, débloquant 28 mini-jeux, les huit autres jeux étant disponibles dès le départ.

Chaque jeu se joue au stylet et l'action se déroule la plupart du temps sur les deux écrans. Il y a quatre catégories de jeux (une par personnage) : les jeux de Yoshi sont pour la plupart des jeux d'observations (visuel ou auditif), ceux de Mario sont plus orientés plate-forme et arcade, Luigi propose quant à lui des jeux de cartes et de hasard et Wario des jeux de tir ou de lancer. Bref des jeux très sympathiques, sur lesquels le joueur passera de nombreuses heures à battre des records et qui augmentent l'intérêt de se procurer la cartouche.

Un mode multi-joueurs est également présent, les joueurs sélectionnent un niveau (extérieur du château, plage, toboggan, plaine, ...) et doivent récupérer les étoiles du niveau en un temps limité.



Une interface de dessins est également intégrée à la cartouche, permettant de faire quelques gribouillis au stylet puis d'animer le tout. Cela rappellera à certains les joies de Mario Paint sur Super NES (petit clin d'oeil à Seb de sebolavit au passage hin hin hin :p).




New Super Mario Bros (2006)



Le 30 juin 2006, nous, européens, aurons droit à une toute nouvelle aventure de Mario sur Nintendo DS !



Autant dire que l'attente fut longue puisque la Game Boy Advance n'avait pas eu droit à son Mario original.



Il s'agit ici, d'une aventure 2D à scrolling horizontale qui se veut très old school dans son gameplay mais dont les graphismes au rendu 3D, rappellent ceux de Super Mario 64 DS.



Il semblerait que le jeu soit assez long (80 niveaux annoncés) et que des mini-jeux seront à nouveau de la partie !



Pour le moment, je vous laisse avec ces quelques captures d'écran, je chroniquerai le soft dès la sortie européenne... à moins que je ne craque pour la version américaine... en tout cas, aussi pressé que je le suis, j'éviterai la version japonaise, je ne voudrais pas passer à côté de toutes les subtilités du scénario (© Stragus).




La suite avec une petite preview sur la future Wii.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

flure 18/05/2006 12:58

Ben mince alors, j'avais pas déposé de commentaire ici ... Bon, le Mario 64 DS, j'avoue que j'accroche pas super ... Il manque à mon avis un vrai joystick sur la DS. Par contre, c'est qui le recordman du mini-jeu où il faut trier les bobombs ?? :))
Pour ce qui est du nouveau mario : WAAAAH JE LE VEUX !!! :)

Thanos 17/05/2006 09:47

je l'attend aussi avec beaucoup d'impatience le New Super Mario Bros !

Derniers Articles