Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vas-Y Cherche !

Les Archives

3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 22:12
Index du dossier :

Partie 1  - La Genèse de Mario
Partie 2  - Mario sur Nintendo Entertainment System
Partie 3  - Mario sur Super NES
Partie 4  - Mario sur Nintendo 64
Partie 5  - Mario sur Game Cube
Partie 6  - Mario sur Game Boy
Partie 7  - Mario sur Game Boy Advance
Partie 8  - Mario sur Nintendo DS
Partie 9  - Mario sur Wii (preview)
Partie 10 - Mario RPG
Partie 11 - Mario et le karting, sa grande passion (© Omar Sharif)
Partie 12 - Mario et le sport
Partie 13 - Autres jeux Mario
Partie 14 - Wario, Luigi, Yoshi et Peach
Partie 15 - Saga Donkey Kong
Partie 16 - Apparitions de Mario dans divers jeux
Partie 17 - Références marionesques
Partie 18 - Conclusion, théorie et index



Entre deux sauvetages de princesses, il faut bien que Mario se détende.
Les doigts de pieds en éventail, très peu pour lui ! Quand Mario se détend, il lui faut des sensations fortes, si possible entre amis (ou ennemis). Il s'adonne alors à des courses de karts sur des circuits tracés un peu partout dans le Royaume Champignon. Décidément, notre plombier a plus d'un joint dans sa tuyauterie...




Super Mario Kart (1992, Super NES)



Première tentative et coup de maître pour Shigeru Miyamoto qui recycle l'univers de son héros plombier pour l'adapter à une simulation de karting pas comme les autres mettant à contribution le mode 7 de la Super NES. En effet, ici tous les coups sont permis ! Les concurrents pourront se mettre des bâtons dans les roues sans remord... ou plutôt des peaux de bananes. Parmi les autres objets, on trouve bien sur l'incontournable champignon qui boostera la vitesse, l'étoile rendant invincible, les carapaces vertes servant de projectile, les carapaces rouges à têtes chercheuses, l'éclair permettant de rapetisser les autres concurrents, etc.

Bref, vous l'aurez compris, le jeu ne se prend pas au sérieux et la convivialité est de mise (surtout en mode multi-joueurs). Le joueur choisira parmi des pilotes comme Mario, Luigi, Toad, Yoshi, Bowser, Koopa Troopa, Donkey Kong Junior ou encore la Princesse Toadstool. Chaque personnage ayant ses propres caractéristiques (puissance, vitesse de pointe, accélération, ...).



La prise en main est quasi-immédiate. Moi qui ne suis vraiment pas doué pour maîtriser un jeu de courses, là c'est du pur bonheur. Il est possible de sauter pour éviter les projectiles ou négocier un virage mal engagé.

Niveau décor, nos concurrents évolueront sur des circuits situés dans des lieux familiers, inspirés des aventures du plombier, comme la plaine, la maison hantée, le château de Bowser, le désert, le monde enneigé, etc.


Les circuits sont assez courts et chaque course comprend cinq tours de circuit durant lesquels le but est bien évidemment de terminer en tête afin de ramasser un maximum de points pour le classement du championnat.

Concernant les modes, il y a trois catégories de grands prix : 50cc, 100cc et 150cc. La plus petite cylindrée étant le mode le plus facile bien évidemment. Un grand prix propose plusieurs championnats comprenant chacun une poignée de circuits différents.



On trouve également un mode Battle où chaque concurrent se voit doter de trois ballons d'hélium que les adversaires devront éclater. Ce mode assure des combats endiablés entre amis.

Dès lors, suite au succès de ce premier épisode, chaque nouvelle console Nintendo aura droit à sa propre version de Mario Kart.



Mario Kart 64 (1996, Nintendo 64)



La version Nintendo 64 apporte un réel progrès au niveau des graphismes et de l'animation (ce qui est logique vu que la console est deux fois plus puissante que la Super NES).

Cette fois-ci, les circuits sont beaucoup plus longs. Pour compenser, chaque course n'imposera que trois tours. La jouabilité quant à elle n'a pas été perturbée d'un poil.



Les concurrents sont : Mario, Luigi, Toad, Princesse Toadstool, Yoshi, Bowser, Wario et Donkey Kong. Les coureurs les plus polyvalents sont bien évidemment Mario et Luigi. Les autres personnages possédant des capacités prédominantes (par exemple, Toad possède la meilleur accélération mais accuse une vitesse de pointe faible, Bowser est lent à démarrer mais, une fois lancé, il surclassera tout le monde en pointe, etc.).



On notera la disparition des pièces à amasser tout au long du circuit. Pièces qui permettaient de résister aux coups dans la version Super NES (chaque coup faisait diminuer le compteur de pièces et une fois ce dernier à zéro, le coureur était neutralisé le temps de redémarrer son véhicule ).

Les décors reprennent ceux du précédent volet et offrent quelques nouveautés comme la banquise aux pingouins, la route nationale fréquentée par véhicule de tourisme et des camions, etc.



Les parties multi-joueurs (jusqu'à quatre) sont toujours aussi fun et le jeu reste un incontournable que tout possesseur de Nintendo 64 se doit d'avoir fait tourner la cartouche !



Mario Kart : Super Circuit (2001, Game Boy Advance)



La plus old school des portables offre également son Mario Kart. Le jeu reprend les mêmes personnages que la version N64.



Les trois niveaux de difficultés du mode grand prix sont toujours présents (50cc, 100cc et 150cc). Comme d'habitude, chaque grand prix offre quatre coupes différentes de quatre circuits chacune. Si les quatre trophées sont remportés, une cinquième coupe apparaîtra avec quatre nouveaux circuit. Au bout de cette nouvelle coupe le Saint Graal... ou presque : en effet, le joueur aura la possibilité de débloquer l'intégrale des courses de la version Super NES ! Que demander de mieux (hormis un panini à l'aubergine) ?



Concernant les autres modes, on reste dans le classique avec, outre le mode Grand Prix, un mode courses permettant de faire les courses seules sorties du contexte championnat et un mode contre la montre avec possibilité de sauvegarder et visionner son fantôme.
Bien entendu le câble link sera mis à contribution pour le mode multi-joueurs, jusqu'à quatre avec la même cartouche. Cependant, pour profiter pleinement de la totalité des circuits, des personnages et surtout du mode Battle, une cartouche par joueur sera requise. Comme d'habitude, le mode Battle se déroule au sein d'une arène (avec quatre arènes au choix) et consiste à éclater les ballons de ses adversaires.



Le résultat est bluffant puisque surpassant en tout point la version Super NES.



Mario Kart : Double Dash (2003, Game Cube)



Le cube préféré des gamers propose un Mario Kart comportant un lot impressionnant de nouveautés.

La première chose, c'est la présence de seize concurrents : les habituels Mario, Luigi, Princesse Toadstool, Bowser, Yoshi, Donkey Kong et Wario mais aussi Bébé Mario, Bébé Luigi, Daisy, Koopa, Paratroopa, Birdo, Diddy Kong, Waluigi et Bowser Jr. Rassurez-vous, Toad répond également présent puisqu'il fait partie des quatre personnages supplémentaires à débloquer (avec entre autres une nouvelle venue : Toadette).


Le concept de cet opus est de proposer le choix de deux personnages dans l'écran de sélection ainsi qu'un panel de véhicule originaux (kart, tonneaux, landau, voiture, etc.). Les deux coureurs choisit se trouveront dans le même véhicule : l'un prenant le volant et l'autre s'occupant de ramasser et d'utiliser les bonus (les deux sont interchangeables à tout moment).
Il est possible de composer n'importe quelle paire de personnages malgré le fait que l'on puisse classer les coureurs par couple : Mario/Luigi, Bébé Mario/Bébé Luigi, Peach/Daisy, Donkey Kong/Diddy Kong, Bowser/Bowser Jr, Wario/Waluigi, Koopa/Paratroopa et Yoshi/Birdo.

Pour équilibrer l'équipe, le joueur peut très bien choisir Bébé Mario et Donkey Kong par exemple (le choix du véhicule entre également en compte dans les caractéristiques de l'équipe).



Le puriste fera sans doute une attaque en constatant la disparition du saut, remplacé toutefois par la marche arrière, les dérapages contrôlés sont eux toujours présent. Les enjeux restent les mêmes en mode Grand Prix, si ce n'est qu'il est possible de stocker deux bonus à la fois (un par personnages), bonus parmi lesquels on trouve quelques nouveautés bien sympathiques (par exemple les bonus spéciaux spécifiques à chaque coureur).

Parmi les divers modes, outre le classique contre la montre, on trouve les incontournables mode multi-joueurs : en championnat, il est possible au choix de conduire à deux le même véhicule ou d'être concurrent (jusqu'à 16 joueurs en interconnectant les Game Cube !!!). Le convivial mode Battle proposera la classique arène avec éclatage de ballon, la bataille des Bob-omb où les concurrents s'affrontent à coup de bombes ou le mode Sunshine qui consiste à se battre pour la possession d'un soleil.



Cinq championnats sont proposés (contenant quatre circuits chacun) : la Mushroom Cup, la Flower Cup, la Star Cup et les deux coupes à débloquer Special Cup et All Cup Tour. En ajoutant le mode miroir qui permet de faire un circuit à l'envers, on obtient un bon paquets de circuits à se mettre sous la dent, d'autant plus que la variété des décors est de mise.

A noter que chaque coupe gagnée donne droit à une option à débloquer (personnage, véhicule, arène, etc.).

Un résultat une fois de plus impressionnant !



Mario Kart DS (2005, Nintendo DS)



Attention, ce Mario Kart là, c'est du lourd !

Comme d'habitude, de nouveaux circuits sont proposés, éparpillés parmi les quatre coupes dites Nitro. Ajoutons à cela quatre coupes Retro proposant un florilège des meilleurs circuits disponibles sur les quatre épisodes précédents et on n'obtient pas moins de 32 courses, chacune jouable en mode miroir.

Le saut, absent de l'épisode Game Cube, fait ici sont grand retour, accompagné d'une nouveauté de taille : le phénomène d'aspiration permettant de prendre de la vitesse lorsque le véhicule se trouve juste derrière celui d'un concurent. La marche arrière a été heureusement conservée et permet de se sortir de pas mal de pétrins.



Niveaux bonus, outre les classiques carapaces, peaux de bananes, champignons, étoiles, éclair et fantôme viennent s'ajouter une méduse crachant de l'encre sur le pare-brise des adversaires, les Bob-omb pour mieux faire décoller ces dernier ou encore le boulet de canon permettant de rattraper le peloton lorsque le coureur est à la traîne.

L'action se déroule sur l'écran supérieur, l'écran tactile permet d'afficher le plan du circuit ainsi que la position de chaque concurrent et les objets en leur possession, ce qui permet de mieux appréhender les attaques.



Concernant les modes, deux petits nouveaux font leur apparition :

Tout d'abord le mode mission comprenant six missions de neuf défis chacune : huit défis divers et variés dans un premier temps (effectuer un certain nombre de dérapage, ramasser des pièces, détruire des caisses, battre un personnage à la course, faire un tour en marche arrière, etc.), une fois ces derniers accomplis, un neuvième défi consistant à affronter un boss dans une arène fait son apparition.
La deuxième nouveautés est le mode Sunshine qui consiste à ramasser un maximum de sunshines (voir en piquer aux opposants).

Les modes versus, contre la montre et le mode Bataille de Ballons sont toujours fidèle au poste avec, dans ce dernier, la possibilité de gonfler les ballons en soufflant dans le micro de la console.



La connexion Wi-Fi permettra de jouer en ligne contre des joueurs provenant des quatre coins du globe ! Une option permet de personnaliser son propre emblème avec le stylet permettant d'avoir son identité parmi les millions de joueurs potentiels. Le mode multi-joueurs classique, quant à lui, peut mettre à contribution jusqu'à huit joueurs.

Mario Kart DS est une véritable bombe, un concentré de fun avec une jouabilité (Nintendo oblige) à tomber par terre !
Ni plus ni moins l'un des meilleurs jeux de la console.


Mario c'est également un florilège de simulations sportives. Justement ça tombe trop bien vu que c'est ce que nous allons voir dans la prochaine partie !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jack 06/06/2006 13:13

Les Mario Kart sont encore les Mario que je préfère. C'est vraiment fun à jouer, sauf que j'ai toujours trouvé que l'écran splitté rendait le multi joueurs pas très lisible.

flure 19/05/2006 22:44

Moi je vote pour le panini à l'aubergine !!!!

Thanos 19/05/2006 09:52

ok, mon précédent commentaire va sur un autre article :p

Morse > t'es sur pour Papi Champi sur Gamecube ? c'est pas plutot Toadette ?

Le morse des mers 19/05/2006 22:50

T'inquiète j'ai supprimé ton commentaire à la mauvaise place ;)Sinon tu as raison c'est Toadette, j'ai du confondre avec un autre jeu où on peut sélectionner Papi Champi

Derniers Articles