Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vas-Y Cherche !

Les Archives

23 décembre 2006 6 23 /12 /décembre /2006 14:12
Olivier Chiabodo !

Ancien médecin, l'animateur arrive sur TF1 au commande de l'émission censée faire de l'ombre à Fort Boyard : Le Trésor de Pago Pago.

Fort de l'insuccès, l'émission n'est logiquement pas reconduite pour une saison supplémentaire et Chiabodo est recruté par Dechavanne en tant que Jérôme Bonaldi sportif (c'est à dire démonstrateur d'objets à connotation sportive) pour Tout le Toutim, une version hebdomadaire du légendaire Coucou c'est nous. Au bout d'un mois, l'émission est arrêtée faute d'audience.


Olivier Chiabodo change totalement de registre puisqu'on lui propose de reprendre les rênes de La Roue de la fortune, Christian Morin s'en étant allé vers d'autres aventures clarinettesques (l'intérim fut toutefois assuré par Alexandre Debanne).




L'arrivée d'Olivier coïncide avec une énorme évolution dans ce jeu télévisé : le remplacement d'Annie Pujol par Frédérique Le Calvez.

En effet, Alexandre Debanne avait décidé d'offrir un micro à Annie, totalement muette sous l'ère Morin. La préposée à l'affichage des lettres pouvait désormais pimenter la partie avec ses commentaires, pas forcément pertinents puisque la jeu va accuser une chute d'audience sans précédent chez la ménagère de moins de 50 ans et les retraités. Donc au grands maux les grands remèdes, on vire la Pujol et on se refait une santé avec une ex-miss Juste Prix.

Dans la foulée, TF1 offre une nouvelle corde à l'ard d'Olivier Chiabodo avec la reprise du jeu estival mythique de Guy Lux, Intervilles, dans lequel Olivier se voit donc promu arbitre en 1995, l'animation étant assurée par Jean-Pierre Foucault, Fabrice (remplacé en 1997 par Thierry Roland) et Nathalie Simon.

Juillet 1997, le Canard Enchaîné jette un gros pavé dans la mare en accusant le beau Chiabodo d'avoir fait gagner la commune du Puy du Fou ! Pour appuyer ces accusations, le journal publie des photos de l'ultime épreuve (les questions de culture générale censées départager les deux équipes, montrant Chiabodo, la main sur la jambe, faire des signes avec ses doigts pour indiquer le numéro de la réponse).
L'effet boule de neige ne se fait pas attendre car, très vite, les médias découvrent les mêmes doigts récalcitrants lors de la finale de l'été 1996 gagnée par... le Puy du Fou... tiens donc...





Bien entendu, l'animateur a beau proclamer son innocence et donner des explications aussi farfelues qu'improbables sur la signification des signes de doigts, il sera remercié sans politesse, comme ce fut le cas par le passé pour Patrick Sébastien (qui avait trop osé dans Osons) et Patrick Sabatier (qui avait mis en avant un médium qui s'avérait être un escroc de première classe) et comme ce sera le cas plus tard pour Bernard Montiel, qui s'est suicidé en direct dans une émission de radio en crachant sur l'émission culturel qu'il animait (Vidéo Gag) et sur les dirigeants de TF1.

Cet article n'a pas pour but de soutenir Olivier Chiabodo dans l'affaire Intervilles, au contraire je suis certain de sa culpabilité...

Par contre, dans cette histoire, il est évident que l'animateur déchu n'était que le bouc émissaire, une sorte de Lee Harvey Oswald du PAF.

Je ne chercherai pas non plus le responsable, celui qui tirait les ficelles, celui qui a tout fait pour mettre en avant le Puy du Fou et son parc médiéval, de là à corrompre mettre la pression à un honnête animateur (Monsieur De Villier, si vous me lisez...).


Ce que je réclame ici, c'est le retour d'Olivier Chiabodo sur TF1 (car c'est la chaîne qui sied le mieux à son image) pour un grand rendez-vous, quitte à virer Arthur, Dechavanne ou l'horripilante Flavie Flament... ou alors prof de sport à la Star Academy !

Pourquoi Chiabodo plutôt qu'un autre ? Pour les raisons suivantes tout simplement :

- Il a un nom rigolo, qu'il n'a même pas voulu remplacer par un nom d'emprunt et ça ça mérite le respect !
- Il sait au moins compter jusqu'à trois... bon sur ses doigts peut-être mais ce n'est pas donné à tous les animateurs...
- Le maquillage plateau lui va super bien (mention spéciale pour le rouge à lèvres).
- Il a besoin d'argent, il a claqué le gros pactole déposé à son égard par les élus du Puy du Fou sur un compte en Suisse.
- Il ressemble un peu à Bernard Montiel de loin (et de dos), ce qui pourrait combler les fans de ce dernier qui, lui, est grillé à vie sur TF1.

A vous de réagir !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

George Abitbol 05/01/2007 21:48

Tu m'as démasqué coyote !

Bon je vais me reprendre une part de Ouiche Lorraine... avec des chips !

Thanos 05/01/2007 13:57

Philippe Risoli > je t'ai démasqué, tu n'es pas Philippe Risoli, mais Georges Abidbol !! Je pensais pas que l'homme le plus classe du monde pouvais s'abaisser à se faire passer pour Philippe Risoli !

Bee-Man 29/12/2006 22:07

Aïe aïe aïe aïe aïe no me gusta !!!

Philslip Risotto 28/12/2006 22:10

ET COUPEES EN DOS LES PATATOS AHAHAHAHAHA

Philippe Risoli 28/12/2006 12:29

Ce type me pique une de mes miss Juste Prix, il triche à Intervilles et on veut le réhabiliter ?

Et vous pensez à moi un peu ? Souvenez-vous mon lancé de micro légendaire...

Ne vous fatiguez pas bande d'ingrats, ça fait bien longtemps que, pour moi, les bananas sont cuitas...

Monde de merde !

Derniers Articles